Tombstone, White Sand et Santa Fé

 
 

Du 11 avril au  19 avril 2019

Autre lieu, autre histoire, c’est dans l’ancienne cité minière de TOMBSTONE que nous assistons à la reconstitution, sur les lieux où elle s’est déroulée, de la célèbre fusillade de OK CORAL, le 26 octobre 1881, le centre de cette petite ville est devenu un vrai décor de Far West, des cow-boys armés, quelques fusillades pour pimenter, des shérifs dans d’authentiques saloons, des diligences, des femmes en robes d’époque abritées sous leur chapeau et même quelques dames de petite vertu, le décor est planté pour une journée particulière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Petit intermède floral avec les photos de Bernadette

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              White sand

 

Vous voulez un petit peu de dépaysement, on vous entraine vers une vaste étendue de dunes blanches, elles se déplacent et se déposent sur le désert de CHIHUAHUA (700 km2) le plus grand champ de dunes de gypse au monde. Lunettes de soleil indispensable car la réverbération est intense, en fin d’après-midi, le ciel  s’est soudain obscurci, présageant un coucher de soleil raté, au contraire, nous avons eu une lumière extraordinaire pour nos photos et même un arc en ciel en bonus.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Trop beau ce paysage, le lendemain matin nous y sommes revenus, 2 heures un quart à marcher de dunes en dunes, à découvrir le travail du vent qui façonne le sable jusqu’à le faire ressembler à de la pierre, à s’extasier devant ces petits arbustes qui poussent dans un milieu si hostile.

 
 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une balade le long du Rio Grande, ça nous amène plein d’images de western dans la tête mais déception il n’y a presque plus d’eau, peut-être trop de pompage pour l’irrigation, heureusement à d’autres endroits nous le verrons couler gaiement.

 
 

 

 

SANTA FE, la capitale du Nouveau Mexique, ici chaque construction doit respecter l’architecture traditionnelle aux toits plats et aux murs en adobe, ce qui confère à la cité un charme indéniable, on découvre ici un musée, là des sculptures au hasard d’une rue, de nombreuses galeries d’art qui présentent un magnifique artisanat indien, malheureusement les prix affolants nous interdisent tout achat, dommage j’aurais bien ramené quelques belles choses que je savais déjà où placer dans ma maison…

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La suite au menu